.

         

.Le Fil des jours

Bernard Dubois-Renard

© 2017, tous droits réservés

.


.

.  171114
.

  Connaissons-nous plus infidèle que cette mémoire, qui avec tant de constance embellit ou dramatise nos souvenirs ?

.

.  171004
.

  Inlassablement et simultanément avoir mal au corps et mal à l'âme, c'est souffrir d'être. Tout simplement.

.

.  171003
.

  Le coup de foudre intervient lorsqu'on découvre l'existence d'une personne qui nous émeut intensément et nous transporte d'un élan irrationnel.
.

Le coup de coeur survient à chaque fois qu'on la revoit ou qu'on l'aperçoit.

.

.  170923
.

  Il y a quelque chose de noble et de vertueux à ne jamais aimer qu'une seule personne à la fois, qu'elle soit présente ou absente, et même que cet amour reste platonique ou imaginaire.
.

Mais que de temps, d'années souvent, cette noblesse peut-elle ôter à notre vie, nous imposant alors une infinie solitude de l'âme et du coeur...

.

.  170717
.

  La vie se résume à une simple équation : toi + moi = tout.
Une équation dont toi reste trop souvent l'inconnue.


.

.  170703
.

  On ne sait rien de l'amour tant qu'on dit être amoureux plusieurs fois en quelques mois ou en quelques années. En deux ou trois occasions tout au long d'une existence, c'est déjà extraordinaire.
.

 Au cours d'une vie, un seul amour authentique n'est pas même garanti.

.

.  170701
.

 Je ne suis jamais séduit que par des femmes trop belles pour moi ; de trop belle allure ou de trop belles personnes, parfois les deux.

.

.  170628
.

 Si je ne couche pas avec la personne que j'aime, rien ne m'empêchera de l'aimer quand même. L'amour véritable peut se passer de sexe et même de réciprocité.

.

.  170617
.

 On n'est plus personne quand le corps impose les contraintes de ses déficiences et défaillances à l'être tout entier.
.

 Devenus prisonniers de la douleur, l'esprit, le coeur et la volonté subissent alors la privation d'autonomie et la servitude, qui les réduisent finalement à très peu de chose.

.

.  170616
.

 Vous oublier, je ne puis ; mais pour penser à autre chose, il m'est toujours loisible de chercher misère et querelle à tout va, à tout qui m'irrite.

.

.  170615
.

 Elle et moi n'a peut-être pas eu lieu, mais elle et moi a existé intensément, existe et existera encore longtemps pour chacun de nous.

.

.  170613
.

 Posture glaciale et distante, visage fermé ou lourdement réprobateur, regard neutre ou désireux d'exprimer votre indifférence ou votre mépris, ma raison entend bien votre message et votre jugement sans appel, mais mon coeur ne parvient à s'y résoudre, pleure au-dedans et s'effondre sur lui-même, vous consacrant ses ultimes bons sentiments et belles émotions, condamnant ma raison à quereller et ferrailler au-dehors avec virulence et contre le monde entier, pour m'étourdir à l'intérieur et apaiser la souffrance qui mine mon humanité.

.

.  170609
.

 Ce n'est pas tant notre qualité de vie qui devrait nous inquiéter que les conditions et circonstances qui précéderont notre mort, déterminées par notre vie.

.

.  170608
.

 D'abord et sans savoir pourquoi, on tombe amoureux d'une personne qu'on ne connaît pas ; ensuite, on est amoureux de l'idée que l'on se fait d'une personne qu'on ne connaît toujours pas.

.

.  170606
.

 Ce qui va de soi, personne ne s'y attarde et tout le monde l'oublie.

.

.  170602
.

 Il nous arrive de trouver agréable ou même très agréable de plaire à quelqu'un tout en sachant parfaitement que jamais rien ne sera possible entre nous.
.

 La situation est assez commune ou banale, mais toujours terrible à vivre et dévastatrice pour l'amoureux transi en vain.

.

.  170528
.

 Pour être respectable, il faut d'abord être présentable et faire preuve d'urbanité.
Ce qui vaut pour tous, ce sont les escrocs, les menteurs et les abuseurs qui l'ont le mieux compris
.


.

.  170524
.

 Après avoir connu tant de femmes pour m'ouvrir les yeux, j'aimerais enfin voir entrer dans ma vie celle qui, en douceur, me les fermera.

.

.  170521
.

 Si l'on se veut honnête, toujours et d'abord doit-on se refuser ce que l'on ne tolère pas pour les autres.

.

.  170516
.

 Commenter l'actualité, c'est gaspiller son précieux temps à évoquer un éphémère qui, le plus souvent, n'intéressera plus grand monde ou personne dès le lendemain.

.

.  170512
.

 Plus on entretient de certitudes définitives à vingt ans, plus on se prépare une existence de déceptions et de désillusions.

.

.  170509
.

 Le féminisme obsessionnel est aussi ridicule et peu respectable que le machisme primaire.

.

.  170419
.

 Un malotru, sans scrupules ni conscience, restera toute sa vie un malotru, forcera nombre de portes et obtiendra ainsi bien des succès et réussites qui, toujours, se refuseront aux gens trop bien élevés.

.

.  170331c
.

 La politique est le sujet grave et sérieux dans lequel je me réfugie lorsque mes nobles sentiments et mes belles affections me tourmentent, me fragilisent et me rendent vulnérable.

.

.  170331b
.

 S'il n'est pas dans la coutume de mon éducation et de ma mentalité de forcer les portes que l'on ne m'ouvre en grand pour m'accueillir, peut-être fais-je mien le dommageable tort de ne point admettre et intégrer cette affirmation de Talleyrand : "Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l'occasion, mais jamais à celui qui la manque".

.

.  170331a
.

 Vous finissiez de passer alors que j'arrivais. Est-ce donc là le lot de notre commune destinée, de toujours nous frôler sans jamais nous toucher ?

.

.  170330
.

 Que chaque humain pense avoir toujours raison, s'estime plus intelligent ou plus malin que tous les autres, n'est-il pas la parfaite démonstration que chacun est le plus mauvais juge de lui-même ?

.

.  170329
.

 Je pense à vous, Madame.
 Qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'un soleil de plomb m'écrase de tout son poids, je pense à vous et les éléments m'épargnent parce qu'alors je vis dans une bulle idéale qui nous abrite tous deux.


.

.  170328
.

 Même résolue et déterminée, la raison ne peut rien contre la passion et l'intensité des émotions ou des sentiments, pour autant qu'ils soient authentiques et donc incontrôlables.

.

.  170322
.

 La tolérance est une vertu de faibles ou d'ignorants et l'argument massue des insouciants et des j'en foutres. Une faiblesse prudemment étrangère au veilleur constamment sur ses gardes.

.

.  170318
.

 La liberté consciente et honnête se reconnaît pour bornes celle d'autrui, et c'est parce que l'homme commun, quelconque ou vulgaire, préfère l'ignorer avec constance qu'il faut établir des règles, des lois et des sanctions dissuasives à leur transgression.

.

.  170316
.

 Votre sourire qui s'éteint dans la froideur de votre posture, c'est votre coeur qui sans doute s'est déjà fermé au mien.

.

.  170314
.

 Pour les esprits animés de curiosité, la vie est une permanente étude de moeurs. Pour les autres, elle n'est que quelque chose à vivre pour soi et par soi.

.

.  170227
.

 Avec les gens qui nous offrent leur sourire à nous voir sous leur charme, on ne sait hélas jamais s'ils nous adressent une invitation ou s'ils sont simplement satisfaits de plaire. Une fois encore, une fois de plus, comme à tant d'autres que nous.

.

.  170219
.

 On ne devrait jamais dire notre souffrance, qui fait souffrir tant et plus ceux qui nous aiment et qui n'y peuvent.

.

.  170208
.

 La preuve que la plupart des hommes ne sont pas sociables par nature pourrait être qu'ils ont besoin de recourir aux effets vasodilatateurs de l'alcool - ou à d'autres agents psychotropes - pour assurer la convivialité de leurs rassemblements sociaux et festifs.

.

.  170207
.

 Un jour, je suis mort. Et tout va mieux depuis lors.

.

.  170204
.

 Avant même quelque intime trahison, l'amour n'est que tromperie. Tromperie des sens, parfois, de la raison toujours.

.

.  170204
.

 Si, tous autant que nous sommes, nous pouvions avoir pleine conscience que, fort ou faible ou fragile, coupable ou victime, nous pouvons tous l'être à tour de rôle (d'un instant à l'autre, le plus souvent sans les moindres prémices annonciateurs) ou constamment l'un seulement, peut-être nos succès nous feraient moins arrogants et suffisants, et nos échecs ou nos déboires moins envieux, jaloux ou aigris, rageurs, revanchards ou rancuniers.
.

 Peut-être serions-nous enfin moins méchants, dans la victoire comme dans la défaite, dans la plénitude ou dans la souffrance.

.

.  170203
.

 La multiculturalité, c'est l'extermination des identités et des cultures au profit d'un plus petit dénominateur commun, d'un nivellement par le bas, jamais tant apprécié ou estimé que de notre époque brouillonne, guère mieux représentée que par la paresse et la lâcheté des orgueils et des fiertés si efficacement dissimulées sous l'hypocrite et creux vocable de "tolérance".

.

.  170201
.

 Si même on éradiquait les religions théistes, on consacrerait la religion de l'identité, par exemple de la nation, on verrait apparaître foultitude de sectes moins contrôlables les unes que les autres (car l'humain n'a encore jamais réussi à vivre sans imaginer une force surnaturelle et omnisciente qui lui soit supérieure, ni se soumettre à un ordre rigoureux et manichéen organisé par ceux qui s'en disent avec conviction traducteurs ou représentants) et l'on encenserait le veau d'or ou la loi du plus fort.
.

 Le remède ne serait-il pas pire encore que le mal ?

.

.  170128
.

 Ne pas choisir, c'est choisir encore, mais de laisser d'autres décider pour nous.

.

.  170126
.

 Pour ton joli sourire, se justifient toutes les patiences et impatiences.

.

.  170120
.

 Je doute, donc je pense.

.

.  170120
.

 Ce qui n'existe plus dans la mémoire des hommes n'a finalement jamais existé.

.

 

.

.


Copyright et propriété
intellectuelle.
Informations importantes.

Accueil

  2017
.
.

 
- Publications de 2017
         B
.
 
- Le Fil des jours
         Bernard Dubois-Renard
.
 
- Echos et Résonances
         
Romain Guilleaumes

.
 
- Notules en marge d'une vie
           
Romain Guilleaumes
.
 
- Le Bûcher des Illusions
         Romain Guilleaumes
.

Spicilège

Journal

Facettes

Le Bûcher des Illusions

Portrait

Citations sur invitation...

Courriel - Webmaster

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK