.

.
Page Facebook de Romain Guilleaumes
.

.Notes & Propos

.Pensées, sentences et réflexions
.
Bernard Willems - © 2015/2016, tous droits réservés

.
EXTRAITS

  .
.
La vieillesse, c'est l'emprise des rides sur le cœur, la fatigue ou la peur d'aimer. Pis, ça peut arriver à tout âge.
 

  .
.
Il n'est pas à ma connaissance de mari fidèle qui ne soit cocu, pas plus que d'épouse fidèle que n'injurie l'infortune conjugale..
 

  .
.
La religion attend l'humilité de ses fidèles, voilà ce qui l'éloigne sans doute tant des orgueils d'Occident.
 

  .
.
Savez-vous quand vous êtes amoureux ? Lorsque vous aimez autant ses défauts que ses qualités, sinon plus..
 

  .
.
Une mère travaille pendant neuf mois, le métier de maman dure toute la vie.
 

  .
.
Sans valeurs ni principes communs, rien ne sert de discuter. Faut-il seulement perdre son temps à se parler ?
 

  .
.
Celui qui voyage loin d'ici et de maintenant, sur les routes de l'exil ou en son esprit, s'éloigne d'autant de ses amis et les perd bientôt.
 


.On cesse d'aimer l'amour lorsqu'il n'est plus que le souvenir douloureux d'une illusion perdue.
 

  .
.
Les mensonges que l'on croit le plus aisément sont ceux qu'on se dit à soi-même..
 

  .
.
La récurrente incompétence politique des peuples, qu'il est plus rentable de charmer et de séduire que de convaincre, est un plaidoyer permanent contre la démocratie non tempérée par le suffrage capacitaire.
 

  .
.
Où la loi ne vaut pour tous, elle ne vaut pour personne.
 

  .
.
On ne se suicide pas pour mourir, voyons !, on se suicide pour ne plus vivre ce que l'on vit.
 


 Les multiples et constants sourires faciles sont d'un escroc ou d'un imbécile.

.

  .
.
L'interprétation de la loi - comme la considération de son esprit - est un privilège exclusif des juges, en aucun cas un droit du citoyen et encore moins une latitude accordée aux forces de l'ordre..
 

  .
.
L'excès nuit en tout, y compris dans la modération.
 

 
.
Dormir, c'est un peu comme mourir à l'essai. En mieux ou en pire, puisqu'on revient à la vie.
 

.
.
On cesse d'être pauvre dès qu'on est sans inquiétude pour son logement et pour son alimentation.
 

  .
.
La naissance nous arrache des pleurs, lorsque la mort ne nous prend qu'un souffle léger et laisse notre visage couvert de sérénité. Voici la vie simplement expliquée.
.


.
Ne parlez jamais de vos plus douloureux problèmes aux autres. Il y en aura toujours pour bêtement vous faire souffrir, s'employant à les minimiser avec dédain ou à en rire.
 

  .
.
Au seuil de l'au-delà, c'est un terrifiant sentiment de vanité qui étreint celui qui comprend que tous les enseignements de sa vie vont disparaître avec lui, dès son prochain pas en avant..
 

  .
.
D'amour ou de haine, les mots du coeur sont ceux qui échappent à la raison.
 

  .
.
 Le peuple, on doit lui parler d'amour, de beaux sentiments, de sexe, d'humour ou d'argent pour l'intéresser..
.

Il n'en faut guère plus pour attester la faillite de l'enseignement.
 

(...)

-
Le Bûcher des Illusions.
.
-
- Ca ne se dit pas, voyons !.
 

.

.

Copyright et propriété intellectuelle.
Informations importantes.


 

Livres brochés :

Romain Guilleaumes - Bernard Willems - Le Bûcher des Illusions

.

Erard de La Reid - Ca ne se dit pas, voyons !

Le Bûcher des Illusions

Facettes
         
- Alexandre Dirikenne
         
- Bernard Willems
         
- Érard de La Reid
                 
Carnets d'Érard

         
- Érard de La Reid
                               
L'Érard

         
- Vilbert le Pamphlétaire
         
- Thibault de Sélys

Journal

Spicilège

Courriel

 

 


 

 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK