.

.

 

"Entre la mort annoncée de l'un et l'amour qui glisse obstinément entre les doigts comme du sable fin, ne reste plus qu'un moi solitaire, abruti par de noirs sentiments, hagard dans la tombée subite d'une nuit profonde, rendue plus intense encore par l'épais brouillard qui s'installe dans la tête et dans le regard."
. © Romain Guilleaumes - Journal, 30 juin 2016 - © Copyright

 
.
.

 

 

.

.

Copyright et propriété intellectuelle.
Informations importantes.

Le Bûcher des Illusions
dernières mises à jour

Facettes
dernières mises à jour

Journal
dernières mises à jour

Spicilège
Morceaux choisis

Citations sur invitation...
dernières mises à jour

Courriel - Webmaster


 

 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK